lundi 31 juillet 2017

Tests en studio

 En ces premiers jours de beau temps avec mon assistant très motivé...


jeudi 6 juillet 2017

Jolis bandeaux

Atelier maison bleue... Confectionnés avec soin et plaisir, ces charmants bandeaux fleuris pour enjoliver les adorables minois du studio...






Ensemble nous irons encore 
Cueillir dans les prés, au matin,
De ces bouquets couleur d'aurore
Qui fleurent la rose et le thym.

~ Nérée Beauchemin, Fleurs d'aurore







Ce sentiment d'émerveillement

Je suis photographe d'Art. Ce qui a pour sens, selon ma conception, que la photographie réside au même niveau que la peinture, la sculpture, qu'elle véhicule une grande poésie et qu’à la fois, elle  est autre. Cette citation de Roland Barthes extraite de La chambre claire exprime ce sentiment d'émerveillement que transporte, pour moi, la photographie en son sens profond et que je relie à mon travail de portraitiste: 
L’ Histoire est hystérique : elle ne se constitue que si on la regarde – et pour la regarder, il faut en être exclu […] Le temps où ma mère a vécu avant moi, c’est ça, pour moi, l’Histoire (c’est d’ailleurs ce qui m’intéresse le plus dans cet aspect). Aucune anamnèse ne pourra jamais me faire entrevoir ce temps à partir de moi-même (c’est la définition de l’anamnèse) – alors que, contemplant une photo où elle me serre, enfant, contre elle, je puis réveiller en moi la douceur froissée du crêpe de chine et le parfum de la poudre de riz.
Le mot français «art» dérive du latin ars, artis qui signifie «habileté, métier, connaissance technique». Wikipédia.

L’art réside en la faculté de l’artiste à maîtriser l’ensemble des procédés qu’il met en oeuvre dans sa démarche artistique. C'est une définition relative en cette époque contemporaine, cependant il fut un temps où il était primordial de posséder de l’expérience et avoir acquis les connaissances essentielles par l'enseignement de maîtres avant de pouvoir devenir peintre, sculpteur ou photographe. À cet égard, l'ère numérique a révolutionné la pratique de la photographie. L'avènement de ces techniques numériques a ouvert de nouveaux horizons à certains artistes et permis d'apporter de véritables nuances à leurs créations, inscrivant une empreinte dans leur démarche artistique. Ces techniques numériques, bien qu'elles se soient inscrites dans le processus créatif de ces artistes, ont également permis à tous de produire facilement des multitudes de photographies, généralement sans démarche artistique et préfabriquées par des applications, délayant ainsi l'art de la photographie. Il est fondamental de faire la distinction entre prendre des photos et être artiste photographe. Les deux aspects sont importants et possèdent leurs missions distinctives. À l'origine, moyen d’expression réservé à une élite et des maîtres, la photographie s'est démocratisée dans la seconde moitié de l'époque Victorienne. De nouveaux appareils et procédés élaborés entre autres par la compagnie Kodak, créée par George Eastman, ont permis de rendre accessible la prise de photos. Le phénomène contemporain que nous vivons présentement est semblable à cet élan enthousiaste des tous débuts de la photographie populaire. Il demeure cependant certain que la photographie est un art et que tous n'en maîtrisent pas les nuances, subtilités et procédés. 

L'art est essentiellement la création, par la maîtrise de diverses techniques, mais il se situe principalement dans les engrenages de la pensée et de l'imaginaire, évocation de la vision de l'artiste, perçu par la sensibilité de celui qui regarde et se laisse emporter par l'oeuvre. Il peut même y avoir cet état d'enrichissement spirituel attaché au processus de création jusqu'à la finalité de cette oeuvre. L'Art est multiple et décrit le monde par sa compréhension et ses interprétations et offre à l'humanité le recul nécessaire afin de réfléchir sur son avenir. C'est ainsi que dans certains pays en guerre, la stratégie passe par la destruction de son art en attaquant une des pièces fondamentales de sa civilisation.

Série d'autoportraits, Les Confessions du Fauteuil Vert
Pendant cette période de ressourcement dont j'ai déjà parlé, j'ai beaucoup exploré l'évolution du monde du portrait. Navigué sur la grande vague du jour et bien sûr celle d'hier. J'ai retenu en guise d'inspiration, des mouvements qui me touchent et répondent à mon idée de beauté et qui inspirent ce nouvel envol. J'affirme plus encore, dans cette évolution, cet art qui est le mien.

Le choix d'un photographe réside essentiellement en ce qu'il exprime par l'image car c'est lui qui marquera cette période choisie de l'histoire. Le photographe ne sortira pas de son style mais emportera plutôt dans son tourbillon. 

J'ai illustré de nombreuses oeuvres musicales, oeuvré à de multiples projets artistiques, été nommée dans plusieurs festivals de cinéma et remporté différents prix dans ce domaine. Je crée un amalgame de style entre les deux aspects de ma création et j'évolue sur ce sentier en accord avec le désir de fusionner la grande histoire de la photographie et le regard d'aujourd'hui. 

mercredi 5 juillet 2017

La robe rose

“Avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transforment en robe de soie.”
Proverbe chinois 

De belles robes sont venues ce matin pour enjoliver l'envol du studio. Ici, tout s'habille de gracieuses teintes afin de créer des histoires de merveilles...